Génaf


Bilan de la troisième semaine by adele
9 août 2013, 12:27
Filed under: Projet Burkina 2013

Les bénévoles de Génaf vous donnent des nouvelles de Lioulgou :

 » Bonjour à tous et bienvenue au désormais célèbre et nerveusement attendu message de suivi du sobrement nommé Projet Burkina Faso 2013. Comme s’il n’y avait qu’un seul projet au Burkina en 2013.

Pas d’arrivée de nouvelle session cette semaine donc pas de présentation de nouveaux Génafiens, il faudra pour cela attendre le message de la semaine prochaine dans un style probablement plus féminin puisque c’est Sylvaine qui reprendra mon activité. Cependant, tout Génafiens que nous sommes, un tel projet ne se réalise sans l’aide de personnes sur place et il est temps pour ce blog de rendre hommage à peut-être la plus illustre d’entre elles : Rachel !

Rachel est notre cuisinière/maman/protectrice/guide spirituel à tous. Elle est notre première source de connaissance de la culture burkinabè, nous permettant par exemple de découvrir que l’éphémère, insecte dont l’utilité reste à démontrer et qui a une fâcheuse tendance à perdre ses ailes  dès lors qu’il s’en sert, a, une fois grillé, un goût étonnamment proche de la chips au poulet ou au barbecue, c’est selon. Elle est réellement un élément essentiel au bon fonctionnement de ce projet et je pense pouvoir parler au nom de tous les Génafiens en la remerciant pour ce qu’elle y apporte.

En outre, si cette troisième semaine n’a vu l’arrivée d’aucun nouveau bénévole, deux membres, en les personnes de Martin et Adama, ont rejoint la joyeuse troupe de Génafiens résidant au CAP de Lioulgou. Martin et Adama sont deux étudiants de l’Institut Supérieur de l’Image et du Son de Ouagadougou, nom pompeux à souhait mais néanmoins à la mesure de leur talent de cinéastes, qui ont pour mission, dans le cadre d’une convention de stage, de produire un film de suivi du projet Burkina Faso 2013. En plus de l’aspect « témoignage » de leur travail au sein de l’équipe Génaf, notamment en ce qui concerne les activités culturelles qu’ils filment avec beaucoup d’intérêt, la présence de leur caméra a l’avantage non négligeable de motiver, si besoin était, tous les bénévoles sur le chantier, nul ne voulant voir sa fainéantise passer à la postérité.

Revenons en maintenant aux Génafiens puisque c’est tout de même de cela dont il s’agit ici. C’est donc un groupe maintenant expérimenté que l’on retrouve puisque composé de la session 1, qui rentre, au lundi 22 juillet, dans sa dernière semaine de présence sur place, et de la session 2 qui elle est à mi-parcours.

Malgré l’arrivée de plus en plus visible de la saison des pluies, le travail des bénévoles sur le chantier n’a été perturbé qu’une seule matinée durant laquelle les intempéries les ont forcés, pour le plaisir non dissimulé de certains, à s’essayer à la résolution d’énigmes ou encore s’initier à un jeu de cartes burkinabè dont l’intérêt reste encore un peu flou à mes yeux, je l’avoue.

Le chantier a somme toute bien avancé, dirigé par les mains désormais expertes des Génafiens. Ont notamment surgi de terre les superbes arcades qui encadreront le perron du laboratoire dans un style qui, n’ayons pas peur des mots, n’est pas sans rappeler les plus beaux monuments de la Rome antique. Je réalise en écrivant ces lignes que le travail sur le chantier des bénévoles peut être vu comme une corvée pour ces derniers par des yeux extérieurs. Si c’est le cas, je vous arrête tout de suite, ce n’est pas une corvée, c’est pire… Pourtant, il est important de rappeler que nos valeureux Génafiens y passent au moins quatre heures par jour, ce qui fait de Rodrigue et Hubert les personnes les plus fréquentées par les bénévoles, Rachel mise à part, créant ainsi de vrais liens d’amitié entre tous ces protagonistes. Par ailleurs, différents jeux rythment le quotidien et donnent lieu à des situations plutôt cocasses, parmi lesquels le killer ou encore le jeu du dard, dont je laisserai à chacun le soin d’en expliquer le principe !

Passons maintenant aux activités culturelles !

Cette semaine encore, ce fut génial. Les enfants ont entre autres choses appris à danser le madison, à écrire et mettre en scène une pièce de théâtre, à jouer au volley (activité qui a d’ailleurs autant plu au corps enseignant de l’école qu’à ses élèves), à créer des masques ou encore à transformer de banales tongs laissées à l’abandon en de terrifiants et colorés lézards !

Une semaine riche et passionnante qui se termina en apothéose avec les premières Olympiades du projet Burkina Faso 2013 ! Grâce au travail exceptionnel d’Eve, Sarah et Audrey ainsi qu’au concours du reste de la troupe, ce fut un véritable succès et je ne pense pas être le seul à pouvoir déclarer qu’il s’agit là de la plus belle journée passée à l’école primaire. L’après-midi fut rythmée par les différents cris de guerre de chacune des six équipes, et l’implication et la motivation de la soixante d’enfants participants à ces olympiades, pourtant à son paroxysme, n’était rien en regard de celles de Génafiens chefs d’équipe. A mesure qu’énigmes et épreuves collectives s’enchaînaient, parmi lesquelles course en duo pieds attachés, chamboule-tout, course de brouette ou encore épreuve de chorégraphie, se dessinaient les grands vainqueurs de cette journée que furent l’amusement et la joie de tous les participants, organisateurs et spectateurs de l’évènement. Pourtant il a bien fallu donner un classement final et c’est avec un plaisir non dissimulé que je révèle ici que les quatre meilleures équipes ont été celles menées par les membres de la session 2, confirmant par là même son écrasante supériorité sur ses consœurs ! Ne reste plus qu’à féliciter les enfants qui, par leurs performances et leurs efforts, ont permis à leur école de remporter cahiers, crayons à papier, stylos et règles graduées. Une superbe après-midi donc, qui s’acheva avec émotion par les adieux des membres de la session 1 avec les enfants dont ils ont eu la charge pendant leurs trois semaines de présence au Burkina Faso.

Enfin, tous les membres organisèrent le soir même un grand diner à l’internat du CAP pour permettre à la première session de saluer et remercier une dernière fois toutes les personnes ayant participé de près ou de loin à la bonne tenue de leur commune aventure ».

Jérémy

Publicités

Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :